Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Un autre prérequis

Un autre prérequis

samedi 4 avril 2020, par Josaphat TCHETAN-AWO

« Non, la main de l’Eternel n’est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre. Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu ; ce ont vos péchés qui vous cachent sa face et l’empêchent de vous écouter. » Esaïe 59.1-2

Bien-aimé(e)s,

Pour faire suite au message de la semaine passée par lequel notre frère Casimir nous exposait un prérequis de l’exaucement de nos prières, de bons motifs, je voudrais nous amener à explorer un autre prérequis : l’état de notre relation avec Dieu.

Méditons la parabole de Christ où le publicain a été justifié à l’opposé du pharisien malgré l’état de service assez évocateur de ce dernier : « O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dime de tous mes revenus. » Luc 18.11-12. Alors que le type de relation du publicain révèle un cœur contrit et brisé qui a soif de Dieu celui du pharisien montre un cœur suffisant satisfait de sa propre justice qui n’est rien d’autre qu’« un vêtement souillé devant Dieu ». Le cœur contrit et brisé, qui trouve sa source dans la reconnaissance de sa déchéance et de son incapacité sans Christ, est le point de départ d’une relation salvatrice entre le pécheur et le Sauveur Jésus-Christ.

Ce cœur contrit et brisé si l’on n’y prend garde comme le recommande la Parole de Dieu cède la place à un cœur fier qui se trouve donc immanquablement éloigné de Dieu « Ainsi donc que celui qui croit être debout prenne garde de tomber » 1 Corinthiens 10.12

Cette mise en garde de l’apôtre sonne comme un rappel à tout chrétien que le combat pour triompher du monde n’est jamais totalement acquis et que nous devons continuellement courir vers le but. C’est à juste titre que le psalmiste nous laisse cette prière dans Psaumes 51.10 « O Dieu ! crée en moi un cœur pur, Renouvelle en moi un esprit bien disposé. » Un esprit bien disposé à écouter la Parole de Dieu, un esprit bien disposé à mettre en pratique la Parole de Dieu, un esprit bien disposé à se soumettre à la volonté de Dieu. Ce sont ces dispositions permanentes qui balisent le terrain pour une communication fructueuse avec Dieu.

Cher(e)s frères et sœurs en Christ, Bonne méditation et bonne semaine dans la grâce du Seigneur Jésus-Christ.

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site