Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Si Tu Savais Que Tu Es Poussière !

Si Tu Savais Que Tu Es Poussière !

lundi 22 octobre 2012, par Laurent AKPO

« Tu fais rentrer les hommes dans la poussière. Et tu dis : fils de l’homme, retournez ! » Psaumes 90 :3

Des plus grands désastres abasourdissant les humains, la mort occupe une place de choix : elle frappe sans prévenir, étonne, sème la zizanie au sein des troupes, trouble les cœurs, confond grands et petits, sages et insensés, terrorise les esprits, décourage et finit par nous réduire au silence après sa salle besogne. Pauvres humains de nous ! N’eut été la victoire de résurrection du Maître, on aurait attribué à la mort le titre de « Grand Seigneur du Monde ». Ce titre, bien évidemment, serait sans compter avec le cri de triomphe du Père qui demandait à la mort : « O, mort, où est ton aiguillon ? »

Le livre de Psaume 90 nous présente la prière de supplication adressée par Moise à Dieu, face à la désobéissance des enfants d’Israël, qui ont fini par abandonner le Créateur, choisissant ainsi des dieux artificiels pour guides sur le chemin de Canaan. Incitant Dieu à la colère, ils se sont enlisés 40 ans dans le désert sans voir le bout du tunnel. C’est là que Moïse évoqua en prière la faiblesse de l’homme qui n’est rien d’autre que poussière, même si les plus redoutables d’entre nous peuvent tenir jusqu’à 70 ou 80 ans (Psaumes 90 :10). Le reste de l’histoire nous renseigne davantage.

Au regard donc des événements que Dieu nous propose et nous impose dans sa Souveraineté, il s’avère impérieux que chacun de nous entretienne bien sa croix pour se préparer à la rencontre du Père au jour de la poussière. Or, pour la plupart du temps, notre commune chanson face à la mission d’aplanissement du sentier trouve refuge dans : « Je n’ai pas le temps », « c’est aujourd’hui la finale entre Chelsea et Manchester », « Valentin Agon donne une conférence sur le développement personnel » et blablabla !

Ces excuses paraissant simples et amusantes doivent, si elles deviennent handicapantes, s’inscrire dans les manœuvres subtiles de Satan avide de clients à son royaume. Il en dispose d’un, lui aussi, même s’il s’appelle l’enfer. Biens aimés dans le Seigneur, c’est bien à la mort que nous nous intéressons ce jour !

Et si tu sais que tu es poussière et que la mort n’a pas besoin de tes titres : doyens, directeurs, docteurs ou doctorants, étudiants, écoliers, élèves, pasteurs, diacres ou monseigneur,…avant de frapper et de te réduire à celle-ci, n’est-il pas temps que toi et moi revoyions notre copie ? N’est-ce pas le moment de rendre un peu plus service au corps de Christ pour lequel nos talents sont restés jusque là cachés ? Cessons de devoir à Dieu, en arrachant dès à présent, un poste (le plus bénéfique d’ailleurs !) de balayeur, d’enseignant, d’interprète, d’évangéliste, de moniteur d’enfants, de choriste ou d’intercesseur au sein de notre église locale.

Si tu sais que tu es poussière, tu n’as aucune raison d’aller payer au diable ce que tu dois à Dieu. Et face à ce challenge, nous devons savoir que nous n’avons pas l’éternité pour arranger notre situation avec Lui. Car, telle la force du vent soulève la poussière et la balance où il veut, ainsi, Dieu le Père nous retournera de façon inattendue à cette poussière pour le jugement, selon notre conduite. Ne sachant donc ni l’heure, ni le jour, apprêtons-nous, et à Dieu le reste. Bonne méditation !

2 Messages de forum

  • Si Tu Savais Que Tu Es Poussière ! 22 octobre 2012 12:56, par Daniel

    Ce message fait beaucoup réfléchir. Que Dieu nous aide à reprendre conscience de notre identité authentique et intrinsèque.

    Répondre à ce message

  • Si Tu Savais Que Tu Es Poussière ! 23 octobre 2012 11:21, par Florent V. GBEDO

    Bonjour,
    Je bénis la vie de mon frère Laurent pour ce beau message.
    Nous sommes poussière et nous retournerons poussière. Job a dit qu’il est venu nu dans le monde et qu’il repartirait nu. Cela interpelle notre conscience d’égoïstes que nous sommes. Il est temps pour nous de comprendre que VANITE DES VANITES, TOUT EST VANITE. Et, pour que notre passage sur la terre ne soit pas VANITE, il nous faut nous mettre au travail, résolument au service du Maître de la Moission. "La moisson est grande mais il y a peu d’ouvriers" . Nous devons mettre nos talents, notre ingéniosité au service de Celui qui nous a appelés des ténèbres à son Admirable Lumière. Nous devons marquer notre temps et pour cela, nous devons savoir que nous n’avons pas toute la vie pour le faire. Nous devons donc nous y mettre tout de suite et maintenant car "La nuit vient, où personne ne peut travailler" Jn 9 : 4b et demain peut se révéler trop tard. Tous ceux qui veulent qu’au dernier jour Christ leur dise "sois le bienvenu, bon serviteur" en les accueillant dans son Royaume doivent travailler pour le mériter.
    Nous sommes poussière doit aussi nous rappeler que nous ne sommes rien. Ceci interpelle ceux qui pensent qu’ils sont maîtres de leur destin, qu’ils méritent tout ce qu’ils possèdent et qui passent toute leur vie à être vantards, orgueilleux, avares, égoïstes, ceux-là qui se croient tout puissants et croient qu’ils peuvent disposer des autres comme bon leur semble. Il est tant pour eux de savoir qu’ils ne sont qu’un amas de poussière doté du souffle de vie et que celui est propriétaire de ce souffle peut le reprendre à tout moment. Alors, ATTENTION ! A
    A BON ENTENDEUR !!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site