Verset du jour:
Accueil du site > Messages > L’ABANDON DES MAUVAISES VOIES

L’ABANDON DES MAUVAISES VOIES

dimanche 25 avril 2021, par Antoine DJETE

« Si mon peuple sur qui mon nom est invoqué, (…) se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux ; je lui pardonnerai son péché et je guérirai son pays. » 2 Chroniques 7.14

Bien-aimé (e),

Après l’humilité, la prière et la recherche de la face de Dieu qui constituent les trois premières conditions à l’exaucement de nos prières tels qu’établi par le verset de base, nous abordons, cette semaine, la quatrième, dernière et non moins primordiale condition, à savoir se détourner des mauvaises voies.

Il convient de faire observer que ces quatre conditions ne sont pas alternative mais plutôt cumulatives. Ainsi, elle n’ont véritablement le potentiel de déboucher sur l’exaucement des prières, le pardon des péchés et la guérison que lorsqu’elles sont toutes remplies. Dieu étant saint, il est aisé de comprendre l’importance singulière qu’il attache au fait pour ses enfants de se détourner de leurs mauvaises voies.

Quoiqu’il soit difficile d’établir un inventaire exhaustif des mauvaises voies, nous proposons, ci-dessous une liste indicative.

Ainsi, large est la voie de fornication, d’adultère, d’impureté voire de relations sexuelles contre-nature sur laquelle se trouvent malheureusement beaucoup de personnes qui, souvent, se réclament de la grande famille chrétienne.

Plus large encore est ce chemin d’injustice, de corruption, de duplicité, de détournement de deniers publics, de gain facile et d’accumulation de richesses incertaines, chemin sur lequel plusieurs se retrouvent allègrement refusant de se contenter de leur salaire et de leur solde.

Encore plus large est cette nouvelle autoroute de syncrétisme, d’appartenance à des sectes et à des sociétés secrètes, de culte des morts, de consultations des devins et des gens de bonne aventure, d’idolâtrie voire de doctrines de Satan au lieu de se tourner vers le Dieu Tout Puissant.

Le refus de se soumettre à l’autorité et à la souveraineté de Dieu, la tendance actuelle de se considérer comme l’égal de Dieu, de s’autoproclamer Créateur et maître absolu de l’humanité, de légiférer et de gouverner sans Dieu sous le couvert de la laïcité, élargissent davantage le chemin de l’égarement de l’homme.

Ces différentes voies que les hommes empruntent et qu’ils essaient de justifier et de qualifier d’incontournables conduisent à la mort car elles attirent inexorablement la colère ardente du Tout-Puissant. Ces voies créent une séparation entre nous et Dieu et l’empêchant ainsi de nous écouter.

Que celui ou celle qui prononce le Nom du Seigneur se détourne et s’éloigne de ces mauvaises voies afin de voir ses prières exaucées, son péché pardon et la guérison de la nation toute entière.

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site