Verset du jour:
Accueil du site > Messages > L’humilité

L’humilité

lundi 5 avril 2021, par Martial KOUNOU

« Si le peuple sur qui mon nom est invoqué s’humilie (…) » 2 Chroniques 7 :14

Notre Dieu qui est amour par nature est très attaché à l’humilité au point d’en faire une condition d’exaucement des prières du peuple sur qui son nom est invoqué. Il a en effet en horreur l’orgueil que Wikipédia définit comme « une opinion très avantageuse, le plus souvent exagérée, qu’on a de sa valeur personnelle aux dépens de la considération due à autrui… un manque ou une absence d’humilité (…), le mépris de tout, sauf de soi-même ». L’absence d’humilité, en effet, est pour plusieurs raisons un handicap à la montée puis à l’exaucement de nos prières. Voici quelques-unes de ces raisons :

a. Le défaut d’humilité attire irrémédiablement l’humiliation : Lorsque Dieu voit qu’en dépit de ses avertissements, une personne a résolument renoncé à l’humilité, il permet que surviennent dans sa vie des situations qui lui apprennent contre son gré l’art de l’humilité afin de le ramener à sa juste place. Tels furent les cas d’Hérode et de Nebucadnetzar « L’orgueil d’un homme l’abaisse… » Prov. 29 :23 et Prov. 16 : 18.

b. L’orgueil remplit l’individu de lui-même aux détriments de Dieu : L’être orgueilleux est plein de lui-même et par conséquent vide de Dieu. Or, comme des sarments, notre dépendance du cep est ce qui nous rend plus productifs. « Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien » (Jean 15 :5).

c. L’orgueil rend l’individu sourd et aveugle au péché : L’orgueilleux est porté à ne voir les fautes que chez les autres comme on le voit dans Luc 18 :11 dans la prière du Pharisien : « O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ». Naturellement centré sur lui-même et plein de sa propre personne, c’est quasi-normal que l’orgueilleux soit littéralement aveugle à ses propres manquements, inconscient de ses faiblesses et de ses péchés et donc potentiellement ennemi de Dieu.

d. L’orgueilleux se prive de la grâce de Dieu : Comme l’eau des châteaux qui ne descend que vers les zones inférieures, la grâce de Dieu vise les cœurs humbles, ce qui exclut du coup les orgueilleux, les hautains.

Au-delà de tout, l’humilité attire aux individus ainsi qu’aux nations la faveur de Dieu dont l’oreille devient attentive à leurs prières.

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site