Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Débusquer le père du mensonge

Débusquer le père du mensonge

samedi 20 mars 2021, par Gildas DJISSA

« Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. » Jacques 1.22

Comment démêler le vrai du faux dans un monde ou ‘’information’’ et ‘’intoxication’’ vont parfois de pair. Le mensonge peut se diffuser avec facilité et rapidité à travers divers canaux. A quoi savoir si ce que j’entends, ce que tu vois, ce que nous lisons est véritablement vrai ? Comment prélever de l’eau pure au milieu des flots agités ?

La réponse à cette série de questions est bien difficile quand il s’agit des contenus de communication venant de l’extérieur ; mais elle l’est davantage lorsque je suis confronté(e) à des voix dissonantes au-dedans de moi. Comment reconnaître le doux murmure de l’esprit face aux cris percutants de la chair ? A quoi puis-je identifier la voix de la sagesse divine et celle de mes propres expériences ? Comment discerner l’invitation du malin de la direction du messie ?

Sans prétention aucune, j’aimerais nous proposer une piste : un jeu de question-réponse bien simple mais qui peut s’avérer très utile. Lorsque vous voulez prendre une décision et que vous sentez monter en vous un raisonnement de nature à affecter votre paix intérieure, posez-vous la question de savoir sur quoi repose ce raisonnement :

  • la peur d’un homme (parent, conjoint, supérieur hiérarchique, etc.)
  • la peur de perdre quelque chose (un avantage, une relation, des biens matériels, etc.)
  • la peur de mourir ou de voir mourir un être cher
  • le doute à l’égard de la parole de Dieu (une promesse biblique, un rhema personnel, etc.)
  • le doute sur mes propres capacités à accomplir ce à quoi je suis appelé(e)

Si l’un ou l’autre de ces points apparaît dans votre réponse, il est probable que le père du mensonge ne soit pas loin. Même si la succession des idées vous paraît très logique, faites très attention ; il se peut qu’il s’agisse justement d’une logique mensongère. C’est la spécialité du séducteur, le père du mensonge. Au jardin d’Eden, il suggéra à la femme le « Dieu a-t-il réellement dit » du doute et de la chute. Le diable n’a pas changé, ses procédés non plus : le doute et la peur. Résistez-lui par la foi et la parole et il fuira loin de vous.

Une prière pour cette semaine

Divin Père, fais-moi la grâce de triompher de toutes formes de perceptions erronées et de faux raisonnements, afin de suivre avec sérénité ton chemin pour l’éternité.

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site