Verset du jour:
Accueil du site > Messages > UN NOUVEAU NOM

UN NOUVEAU NOM

dimanche 14 mars 2021, par Florent V. GBEDO

« Jaebets était plus considéré que ses frères ; sa mère lui donna le nom de Jaebets, en disant : c’est parce que je l’ai enfanté avec douleur ». 1 Chroniques 4 : 9.

Bien aimé (e),

Ainsi que nous le savons tous, le nom est l’appellation par laquelle on désigne un être ou une chose. Ainsi, la première chose qui distingue un homme d’un autre, c’est son nom. Aujourd’hui, nous distinguons le nom du prénom mais la Bible nous parle de nom. Le nom, c’est le premier cadeau qu’on donne à un enfant après sa naissance. Le choix du nom est alors entouré de beaucoup d’attention. C’est pourquoi l’église en fait toute une cérémonie, tout un rituel.

Mais, dans la foulée, il se peut que l’ennemi, dans sa méchanceté, t’ait aussi donné un nom pour détourner ou saboter le nom que tes parents t’ont donné dans l’intention de nuire à ta destinée. De même, il y a certaines situations, certains problèmes, certaines épreuves et certaines maladies qui laissent leurs noms sur ceux qui les vivent.

Par ailleurs, certains parents donnent des noms amers à leurs enfants, compte tenu de l’expérience qu’ils ont vécue soit avant de concevoir l’enfant, soit à la naissance de ce dernier. Ce fut le cas de Jaebets qui signifie « douleur ». Parce que sa mère a souffert avant de le mettre au monde, elle n’a trouvé aucun autre nom que celui de Jaebets. Ce nom rappelait à Jaebets ce que sa naissance avait coûté à sa mère et peut-être entraînait-il en lui un profond sentiment de culpabilité. Jaebets pouvait penser que la souffrance et la douleur seraient sa part durant toute sa vie et qu’il en causerait encore à d’autres. Ce nom bloquait sa destinée. Mais, ayant pris conscience de cet état de chose, il se tourna alors avec foi vers le Dieu d’Israël (v.10), Celui qui, seul, peut le délivrer de cette sinistre perspective. Il n’hésite pas à demander le maximum pour que Dieu écarte de sa destinée la douleur dont il porte le nom. Dans une prière fervente, il refusa cette identité négative et la fatalité dont elle s’accompagne et Dieu l’exauça. La Bible nous dit que « Jaebets fut plus honoré que ses frères » (V.9). Il va sans dire que les noms que nous portons ont des répercussions sur notre destinée.

Bien aimé(e), par quel nom t’appelle-t-on et qui ne te convient pas ? Tourne-toi vers Dieu et tout comme Abram, Jacob et Jaebets, Dieu te donnera un nouveau nom.

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site