Verset du jour:
Accueil du site > Messages > L’assurance Divine

L’assurance Divine

dimanche 7 juin 2020, par Daniel MOUSSOUGAN

« Ils te porteront sur leurs mains, de peur que tu ne heurtes ton pied contre une pierre » Psaumes 91:12

Ces paroles s’adressent à celui qui fait de l’Eternel sa demeure et son lieu de refuge, qui se confie en lui et s’abandonne totalement entre ses puissantes mains.

Au milieu des dangers qui nous côtoient et des risques que nous courons chaque jour, que ne voudrions-nous pas bénéficier de cette protection divine, à l’abri de tout mal !

Les dangers sont réels et nous obligent à nous entourer de garantie : habiter une maison confortable, voyager avec des moyens de transport sûrs, adopter des mesures d’hygiène et de sécurité dans les milieux de travail et de vie. Les sommes dépensées chaque année pour l’assurance des risques sont faramineuses. Et pourtant, cette assurance, hélas, destinée aux plus riches, n’assure aucune prévention du risque mais intervient seulement lorsque celui-ci survient.

Etes-vous assuré contre l’incendie ? On vous remboursera ou non, dans les proportions bien définies, le dommage subi. Avez-vous souscrit à une assurance-vie ? Pas pour que vous ne mourriez point – malheureusement – mais pour que votre mort soit moins ressentie par vos ayant-droits : l’assurance leur fournira, à la proportion de vos efforts antérieurs, une sécurité financière temporaire.

Où donc trouver une assurance durable ? Dieu offre une assurance universelle, une protection en cas de danger. Il envoie ses anges nous garder pendant nos déplacements (Psaumes 91 :12) notre sommeil et partout. La seule prime à payer : notre confiance en Dieu (Psaumes 37:5).

Selon la Bible, Daniel l’avait fait, et en fut sorti indemne de la fausse aux lions (Daniel 6 :16-22). Hanania, Mishaël et Azaria, les trois compagnons de Daniel, avaient aussi survécu à la fournaise ardente pour avoir placé une confiance absolue en Dieu. En effet, ce fut le même monarque babylonien, qui du haut de sa colère, ordonna qu’on les y jetât, qui fut le premier à remarquer qu’une quatrième personne ayant l’apparence d’un fils de Dieu leur tenait compagnie dans le feu, pieds et mains déliés (Daniel 3 : 23-30).

Tout ceci n’est que la confirmation (Esaïe 55 :11) de la parole de l’Eternel qui dit : « Si tu traverses les eaux, je serai avec toi ; Et les fleuves, ils ne te submergeront point ; Si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, Et la flamme ne t’embrasera pas » (Esaïe 43 :2).

Alors, ne nous serait-il pas bénéfique de nous confier en Dieu ?

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site