Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Quand la peur révèle notre égoïsme

Quand la peur révèle notre égoïsme

dimanche 3 mai 2020, par Gildas DJISSA

« La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte... » 1 Jean : 4.18

Tantôt elle disparait, soudain elle réapparait. La peur et encore elle. Nous en avons tellement entendu parler en cette saison. Elle n’a malheureusement pas fini de dérouler son spectre. La période actuelle de pandémie mondiale est tellement riche d’enseignements y compris au sujet de la peur.

Pendant que le courage et le sens de l’abnégation du personnel soignant est salué et même célébré dans plusieurs pays, plusieurs d’entre nous ont sans doute été interpellés par divers reportages dans lesquels des infirmières, aides-soignants, médecins ou autres agents de santé en première ligne dans la lutte contre la maladie se sont vus menacés, expulsés par des voisins ou propriétaires de logement craignant d’être contaminés au coronavirus.

Si de tels comportements peuvent nous paraître extrêmes et choquants, ils sont pourtant humains tout simplement. Dans la plupart des cas, leurs auteurs ont agi sous l’effet de la peur sans vouloir être méchants. Nous n’imaginons pas à quel point nos émotions peuvent nous jouer de très sales tours, la peur en particulier. C’est incroyable ce qu’elle peut nous dicter comme conduite.

Cela laisse tout de même perplexe. Nous sommes d’autant plus concernés par la peur, qu’elle survient dans tellement de circonstances et sous diverses formes avec un potentiel extraordinaire de nuisance.

Mais en réalité, la peur n’est qu’un symptôme. Son apparition peut être liée à divers facteurs tapis dans l’ombre. L’un de ces facteurs est une approche de la vie centrée sur soi-même, cette disposition intérieure à faire prévaloir son propre bien-être au-dessus, voir aux dépens de celui des autres. Cela s’appelle de l’égoïsme.

Ce mal est parfois subtile. Je peux en souffrir sans même le réaliser. Comment puis-je savoir que mon attitude relève de l’égoïsme ? En interrogeant mes craintes et mes sujets d’angoisse. Quand j’ai peur pour ma santé, mon emploi, mes enfants sans m’arrêter plus longtemps sur des sujets plus distants de mon univers personnel, cela peut être révélateur d’un esprit trop centré sur soi-même.

Le drame de l’égoïsme c’est qu’il met un frein à votre démarche vers les autres et ne permet pas de vivre en profondeur la réalité divine. Car Dieu est amour et l’amour, à son sens, se donne, tout simplement.

Une prière pour cette semaine

Père, par ta grâce, je regarde davantage à toi. Remplis-moi de l’amour qui bannit la crainte face à la détresse des autres, à la moisson des âmes et à l’obéissance totale à ta voix. Amen.

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site