Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Lançons l’alerte

Lançons l’alerte

dimanche 9 février 2020, par Josaphat TCHETAN-AWO

« Parce qu’une sentence contre les mauvaises actions ne s’exécute pas promptement, le cœur des fils de l’homme se remplit en eux du désir de faire le mal. » Ecclésiaste 8.11

Bien-aimé(e)s,

Au cours de la semaine écoulée, j’ai eu une panne du système d’alimentation en eau de la maison. Plusieurs hypothèses ont été émises mais l’utilisation du multimètre a permis de cerner le problème qui était à la base de la panne et de savoir qu’il provenait du faible courant émis par le groupe électrogène. La résolution du dysfonctionnement a pris toute une journée et le technicien en charge de ladite réparation m’a expliqué que le processus d’affaiblissement de la qualité du courant électrique fourni par le groupe a certainement commencé depuis un bon moment avant d’arriver à cette panne.

Je n’ai pas pu m’empêcher de comparer cette situation vécue à la marche avec Christ.

Il n’est pas rare de voir des frères, des sœurs tourner le dos à la foi chrétienne ou tiédir au point où les paroles du Seigneur dans Apocalypse 3.16 prennent tout leur sens : « Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. »

En réalité, l’un des problèmes du monde chrétien est la détermination de la nature des actions ou des choix. Une tendance mortifère qui se développe de façon exponentielle parmi nous analyse le caractère bon ou mauvais de toute action ou de tout choix à la lumière des conséquences immédiates et temporelles. Tant qu’il n’y a pas de panne, ni de soucis tout est normal. La logique est qu’un bon arbre ne produit que de bons fruits. Même si cette logique trouve son ancrage dans la Bible (Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Matthieu 7.18), son application dans le contexte que nous décrivons révèle un amalgame de ceux qui l’évoquent pour justifier leur égarement.

En vérité, la détermination de la nature de nos actions ou de nos choix devrait s’appuyer sur leur conformité ou non à la volonté de Dieu et rien d’autre. Toute tentative autre que celle-là est une ouverture que Satan ne manquera pas d’exploiter pour enclencher le processus d’affaiblissement de notre foi jusqu’à nous amener à une panne spirituelle. Le péché est la transgression de la loi et non ce qui occasionne des conséquences que nous qualifions de mauvaises.

Cher(e)s frères et sœurs en Christ, Bonne méditation et bonne semaine dans la grâce du Seigneur Jésus-Christ.

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site