Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Etre Unique en son Genre !

Etre Unique en son Genre !

lundi 30 décembre 2019, par Josepha HITOEMETO OUIKOUN

« Il répondit : J’ai déployé mon zèle pour l’Eternel des Armées. Car les enfants d’Israël ont abandonné ton alliance, ils ont renversé les autels, et ils ont tué par l’épée les prophètes ; je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie » (1 Rois 19 :10)

Les dirigeants sont, eux aussi, vulnérables. Elie fut un instrument puissant entre les mains de Dieu. Cependant, il faisait face à un problème commun qui dérange trop de serviteurs de nos jours : le syndrome de l’unicité qui se développe dans l’esprit du chrétien de la manière suivante :

  • Le leader a peur quand un défi se présente  : Elie s’est enfui quand Jézabel l’a menacé : il a pleuré amèrement quand il s’est trouvé seul. Le prophète n’a pas offert à Dieu la même opportunité de montrer sa puissance comme il le fit à la montagne du Carmel. Au contraire, il s’est réfugié dans la panique, triste et angoissé.
  • Le leader ne demande pas d’orientation au Seigneur  : Elie n’est jamais allé vers Dieu pour lui dire ce qui se passait. Il est seulement allé vers de fausses conclusions, et a pris une décision hâtive et erronée.
  • Le leader cherche la solitude et tombe dans le désespoir  : « il n’est pas bon que l’homme soit seul » n’est pas seulement valable pour le mariage mais aussi pour les leaders. Dans leurs cas, la solitude accélère la dépression, le pessimisme, et les attitudes de repli sur soi.
  • Le leader menace d’abandonner sa mission. « C’est assez, Seigneur » ! dit Elie : Beaucoup de chrétiens oublient que nous ne faisons pas une faveur à Dieu en le servant, mais que nous tirons la partie d’un privilège que nous ne méritons pas, et que le Seigneur récompensera abondamment (Mathieu 19 : 20)
  • Le leader dénonce une infidélité générale du peuple de Dieu  : « … et ils ont tué par l’épée tes prophètes ». Quand les leaders se trouvent dans une grande frustration, très souvent ils ont tendance à critiquer et à condamner l’église au lieu de l’édifier. Cette attitude conduit à l’amertume.

Dieu a une solution pour cette maladie, la même qu’il administra à Elie à qui il conseilla de ne pas s’apitoyer sur lui-même, de manger comme il fallait, de se reposer convenablement, et de retourner à sa mission avec une énergie renouvelée.

Que le Seigneur renouvèle notre énergie en cette fin d’année et nous aide à retourner à notre mission tout au long de la nouvelle année 2020 qui s’annonce à grand pas. Amen

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site