Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Sous Sa Bienveillante Protection

Sous Sa Bienveillante Protection

lundi 2 décembre 2019, par Martial KOUNOU

« Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout Puissant. » Psaumes 91 :1

On raconte qu’au Nigéria, un frère s’était rendu à l’église où avait eu lieu entre autres une séance d’application de l’huile d’onction. Sans moyen personnel de déplacement pour rejoindre son village, il n’eut d’autre choix après le culte que d’emprunter un véhicule de transport en commun qu’il partagea d’ailleurs avec d’autres passagers. Ils n’eurent pas plus tôt parcouru quelques kilomètres à bord de ce taxi qu’ils furent arrêtés par un groupe de criminels dans ce qui ressemblait étrangement à une embuscade bien organisée. En voyant le nombre de corps dont le sol était couvert les passagers comprirent que les chances pour eux d’échapper à ce guet-apens étaient fort minces. Et ils n’eurent pas tort puisque les criminels firent descendre les passagers un par un et les passèrent successivement par le fil de l’épée. Quand vint le tour du frère qui avait été oint plus tôt dans la matinée, l’un des brigands le regarda fixement et lui dit « n’eut été ce signe dont je vois ta tête marquée, je te soumettrais au même sort que les autres passagers. A présent, disparais de ma vue et sauve-toi ! ». Le frère ne se fit pas répéter deux fois cette injonction, très choqué certes par ce qu’il venait de vivre mais particulièrement heureux de sauver sa vie.

Cette histoire réelle, racontée par le pasteur du fidèle dont la vie fut ainsi épargnée, est anecdotique de l’œuvre de protection que le Seigneur accomplit pour ceux qui l’ont choisi comme refuge et dont il a marqué la vie du sceau de sa présence. Cette histoire nous enseigne plusieurs leçons dont deux paraissent particulièrement dignes d’évocation. D’une part, Dieu est capable de singulariser ses enfants par un tas de mécanismes qui lui sont propres pour les protéger. D’autre part, même dans sa folie meurtrière, Satan sait reconnaître les limites à lui définies par Dieu et n’a d’autre choix que de les respecter scrupuleusement. L’exemple de Job est illustratif à plus d’un titre.

Bien aimé(s), encore 30 jours et 2019 ne sera plus qu’un infime détail d’histoire. Nous avons eu la grâce de compter parmi ceux qui ont vu décembre 2019 et la prière cachée de chacun dans ce mois où on note d’ordinaire un déchaînement de l’ennemi pour faire le plus de victimes, est de faire partie de ceux qui entreront dans 2020. Pour cela, faisons nôtre les paroles de Psaumes 91 :1.

Excellente semaine !

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site