Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Je Ne Mettrai Pas Dehors Celui Qui Vient A Moi !

Je Ne Mettrai Pas Dehors Celui Qui Vient A Moi !

dimanche 24 novembre 2019, par Antoine DJETE

« Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi » Jean 6.37

Bien-aimé (e) Il est possible que tu aies déjà subi de la part d’un parent ou de toute autre personne (superviseur, patron, directeur d’entreprise, employeur, ministre, Président, chef traditionnel ou serviteur de Dieu) une humiliation du genre « sors de mon bureau et n’y reviens plus, va-t’en ? »

Au cas où tu n’aurais jamais été personnellement victime de pareille humiliation, tu as certainement entendu ou vu d’autres rabroués par leurs superviseurs, directeurs ou maîtres et se faire dire sur un ton qui dénote colère et sévérité : « disparais de ma vue avant que je n’ouvre les yeux » ! Il se peut que cette attitude du chef soit la conséquence directe d’un mauvais comportement de la victime ou des faits non encore vérifiés rapportés à son sujet. Quelle que soit la raison, a-t-on besoin de traiter un être humain ainsi comme s’il se fut agi d’un animal ?

Oh, que nous sommes bien souvent si intransigeants et sévères envers nos proches et collègues soit parce que nous avons au détour d’une circonstance le pouvoir politique, financier, administratif ou l’autorité religieuse ! Mon frère et ma sœur, si tu as un problème sérieux et tu as besoin d’aide ou une idée à partager que par peur du rejet et du mépris tu gardes au fond de toi, sache que Jésus te tend aujourd’hui la main, prêt à t’accueillir, t’écouter et te secourir. Il déclare : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. », « (…) et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi ».

Tant dans le passé qu’à notre époque, le Seigneur n’a jamais repoussé ceux qui viennent à Lui. Même si ce fut pour l’accuser, les pharisiens et les scribes dont on connaît l’acrimonie par rapport à Jésus ne croyaient pas si bien témoigner quand ils disaient « Cet homme accueille des gens de mauvaise vie, et mange avec eux ». C’est vrai, Il n’aime pas le péché, mais il aime le pécheur et veut le voir se repentir.

Frère, sœur, je t’encourage à t’approcher avec confiance du trône de la grâce et de la miséricorde. Apporte à Jésus tes peines, soucis, souffrances, incompréhensions et humiliations. Il est ton avocat défenseur et te recevra pour t’écouter avec attention et amour.

Excellente Semaine !

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site