Verset du jour:
Accueil du site > Messages > La force Qui Nous Sauve !

La force Qui Nous Sauve !

lundi 27 mai 2019, par Gildas DJISSA

« …Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite ! » Psaumes : 18.2

La violence est un sujet plus que jamais d’actualité. La menace sécuritaire s’élève visiblement à l’échelle globale, aucune région du monde n’étant finalement épargnée. Du levant au couchant, la violence s’invite et s’impose sous diverses formes : attentats à la voiture piégée, fusillade sur des places publiques, prise d’otages par des groupes extrémistes, etc. Les pays qui jadis apparaissaient comme des havres de sûreté et de paix se trouvent désormais menacés. Les discours haineux se multiplient, les églises et autres lieux de culte sont attaqués, les écoles et les hôpitaux ne sont pas épargnés.

Cette violence qui monte dans le monde physique est sans doute le reflet d’un phénomène plutôt spirituel étant donné que les réalités naturelles ne sont qu’une pâle représentation des vérités spirituelles. Si la violence sur le plan naturel paraît grande, elle doit l’être encore davantage au niveau spirituel. En tant que croyants ce n’est pas tant la violence faite au corps que nous devons redouter « car Christ est ma vie, et la mort m’est un gain. » Philippiens : 1.21. Nous devons plutôt ouvrir les yeux sur les assauts dirigés contre l’esprit.

Avez-vous remarqué que l’homme du siècle présent est particulièrement exposé à toutes sortes de pressions et d’oppressions ? Les états dépressifs et les addictions de toutes sortes deviennent un fléau quasi-planétaire. Sans la moindre condamnation, levons la tête et discernons une guerre spirituelle sans précédent. L’esprit de l’être humain est plus que jamais attaqué de tous côtés. L’ennemi de nos âmes et son armée se tiennent à la charge avec des traits enflammés de toutes natures. Les possessions démoniaques sont réelles et les croyants n’en sont pas exemptés.

Dans un environnement spirituel aussi sensible et risqué, où le moindre choix imprudent peut ouvrir la voie à notre propre captivité, nous avons besoin d’une force permanente de protection et de secours. Cette force exceptionnelle ne peut pas venir d’une armée humaine, fut-elle dotée des unités d’élite les plus équipées et entraînées. Nous avons besoin d’une force unique, capable de mettre à genoux toute autorité, à quelque endroit ou niveau qu’elle puisse se situer, aujourd’hui ou demain. Cette force a un nom à la mention duquel tout genou fléchira et toute langue confessera la seigneurie à la gloire de Dieu le Père.

Une confession de foi pour cette semaine

Jésus, je confesse que tu es mon bouclier et la force qui me sauve. Telle est mon expérience totale et permanente. Amen.

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site