Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Un appel de Dieu

Un appel de Dieu

lundi 15 avril 2019, par Josaphat TCHETAN-AWO

« … l’Éternel réveilla l’esprit de Cyrus, roi de Perse. » Esdras 1.1

Bien-aimé(e)s,

Nous allons nous intéresser dans cette méditation au premier chapitre du livre de Esdras. Ce chapitre nous rapporte les faits qui ont déclenché le retour du peuple d’Israël à Jérusalem après la déportation en Babylone.

Après l’expérience égyptienne qu’a connu le peuple de Dieu, les enfants d’Israël se retrouvent une fois encore captifs dans un pays qui n’est pas le leur. Au début sous la domination de Babylone, ils tombèrent dans les mains des persans avec la chute de l’empire babylonien. Et, cette fois-ci encore Dieu n’est pas resté insensible à leur situation.

Ainsi que le souligne notre verset de base, l’Eternel réveilla l’esprit de Cyrus, roi de perse. Gloire à Dieu. C’est à juste titre que la Bible déclare : « Le cœur du roi est un courant d’eau dans la main de l’Éternel ; Il l’incline partout où il veut. » Proverbes 21.1 Il n’est donc de cœur trop dur que notre Dieu ne peut dompter ; nous ne devons pas promener des regards inquiets.

Non seulement, Cyrus a accordé aux enfants d’Israël, le droit de quitter la déportation et d’aller rebâtir Jérusalem, mais il décréta aussi ce qui suit dans Esdras 1.4  : « Dans tout lieu où séjournent des restes du peuple de l’Éternel, les gens du lieu leur donneront de l’argent, de l’or, des effets, et du bétail, avec des offrandes volontaires pour la maison de Dieu qui est à Jérusalem ». En plus, « Le roi Cyrus rendit les ustensiles de la maison de l’Éternel, que Nebucadnetsar avait emportés de Jérusalem et placés dans la maison de son dieu. » Esdras 1.7

Ces versets sont un appel de Dieu à l’endroit de son peuple. La liberté que leur accordait l’Eternel à travers ce roi n’était pas destinée à alimenter ou à servir leurs passions mais à adorer le Dieu suprême que Cyrus même reconnut comme Celui qui lui « a donné tous les royaumes de la terre. » Ceci est un message fort de la part de l’Eternel que notre liberté se trouve dans la vraie adoration de Dieu comme le déclare Apocalypse 14.7 « Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d’eaux. » Toute liberté hors Christ n’est que soumission au joug de Satan.

Cher(e)s frères et sœurs en Christ, Bonne méditation et bonne semaine dans la grâce du Seigneur Jésus-Christ.

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site