Verset du jour:
Accueil du site > Messages > (Re)prends contrôle.

(Re)prends contrôle.

dimanche 10 février 2019, par Martial KOUNOU

« L’Eternel dit à Moise : ‘Vois, je te fais Dieu pour Pharaon (…)’ » Exode 7 :1

Nous connaissons le contexte historique dans lequel l’Eternel prononça ces paroles. Israël était sous la domination séculaire de l’Egypte et ses enfants offraient, à leur corps défendant, à ce pays une main d’œuvre quasi-gratuite dans un total déni des libertés individuelles et collectives. Traités en parfaits esclaves, ils étaient victimes de toutes espèces d’humiliations qui les reléguaient aux rangs de bêtes de somme. Pharaon, qui connaissait l’apport inestimable à l’économie égyptienne de ces êtres taillables et corvéables à merci, vacillait entre hésitation et fermeté mais restait au final imperméable à toutes les invites à laisser partir le peuple de Dieu.

En disant à Moise « Vois », l’Eternel l’invitait non pas à regarder avec les yeux de la chair, puisque l’œil humain est bien trop peu qualifié pour embrasser et appréhender des choses qui relèvent du monde spirituel ; il l’appelait plutôt à comprendre son statut de dieu sur Pharaon car, c’est la compréhension de cette vérité qui nous singularise et soumet à notre pouvoir tout ce qui pourrait être tenté de nous résister. C’est elle qui nous donne l’assurance que quelque tumultueuse que puisse être la tempête, elle ne nous emportera pas mais obéira plutôt promptement à nos ordres.

Si par la loi de la procréation, une chose (re)produit exactement son modèle, en créant l’homme à son image, (Gen. 1 :27), Dieu a reproduit un dieu. Ainsi donc, loin d’être un blasphème c’est une vérité biblique que de dire que nous sommes des dieux comme l’attestent d’ailleurs entre autres Psaumes 82 : 6 et Jean 10 :34.

Il découle de notre nature de dieu que nous avons été capacités pour manifester Dieu dans toutes les sphères de notre vie. A ce titre, nous devons soumettre les pharaons de notre vie plutôt que de leur être soumis. De même, si par notre filiation nous sommes des dieux, quelque chose n’aura le pouvoir de nous effrayer que s’il peut affecter Dieu notre père.

Aujourd’hui nous sommes semblables à des gens qui ont un pouvoir inestimable en main mais qui souffrent au même titre que ceux qui en sont dépourvus. Il nous faut prendre ou reprendre contrôle des situations qui nous alarment en utilisant pleinement le pouvoir à nous conféré. Aussi longtemps que nous ignorerons ce magnifique pouvoir, nous serons des jouets dociles dans les mains de l’ennemi qui ne manquera pas d’en user à nos dépens. Que Dieu nous y aide !

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site