Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Mes Prières Pour Vous

Mes Prières Pour Vous

lundi 17 décembre 2018, par Martial KOUNOU

« Ne l’as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui ? Tu as béni l’œuvre de ses mains et ses troupeaux couvrent le pays » Job 1 :10

La parole de Dieu a ceci d’intéressant que quel que soit le nombre de fois qu’on a lu ou écouté un passage, de nouvelles lectures ou écoutes soumettent presqu’à chaque fois à des détails nouveaux qui enrichissent la compréhension première qu’on en avait. Ainsi en est-il pour nous aujourd’hui de l’histoire de Job, notamment du dialogue entre Dieu et Satan à son sujet. Je nous propose de découvrir 3 grandes vérités qui en découlent :

1. L’intégrité est encore possible : malgré les excuses que le monde offre à certains chrétiens pour justifier leur éloignement de certaines valeurs bibliques essentielles dont l’intégrité, celle-ci est encore possible comme en atteste le cas de Job. Son intégrité, sa droiture et sa crainte de Dieu étaient si authentiques que Dieu lui-même les remarqua. Voyez avec quelle fierté il en parle à Satan dans Job 1 : 8 « As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n’y a personne comme lui sur la terre... »

2. L’Eternel protège encore : Ceux qui relèguent la protection de Dieu au rang de fable, devraient trouver dans la réponse de Satan à Dieu au verset 10 les motifs suffisants d’une reconversion immédiate : « Ne l’as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui ? ». Il est facile de déduire de cette réponse de Satan, qu’il a tout tenté contre Job, mais aussi longtemps que Dieu n’avait pas levé l’immunité dont il entourait Job, nulles et vaines étaient les tentatives de Satan pour inquiéter Job, sa famille et le moindre de ses biens. Avons-nous besoin davantage de preuves pour nous laisser aller à l’évidence que la protection divine est vraie si le pire ennemi de Dieu le reconnaît déjà ?

3. L’Eternel bénit encore : « Tu as béni l’œuvre de ses mains et ses troupeaux couvrent le pays » voilà la confession de Satan dans laquelle on peut, sans grande peine, noter une pointe d’agacement. Mais qu’importent ses gémissements, comme le dit Prov. 10 :22 « C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit, et il ne la fait suivre d’aucun chagrin ».

Mes prières pour chacun sont que Dieu nous accorde la grâce de lui être fidèles et intègres et que sa protection et sa bénédiction soient réelles pour nous dès maintenant et tout au long de 2019.

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site