Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Le Ciel : Mythe ou Réalité ?

Le Ciel : Mythe ou Réalité ?

lundi 1er juin 2009, par Josaphat TCHETAN-AWO

"Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi." (Jean 14.2-3)

Pour un grand nombre de gens, le mot ciel a perdu toute signification. C’est devenu un concept appartenant au domaine des contes de fées. Nous nous illusionnons nous-mêmes, disent-ils, en pensant qu’il existe une forme de vie au-delà de l’existence terrestre. Certains vont même jusqu’à dire qu’il n’est pas bon de croire que le ciel existe. Selon eux, cela empêcherait les gens de consacrer leurs efforts à la réalisation des tâches qu’ils doivent accomplir ici-bas. Même de nombreux chrétiens ne sont pas au clair à ce sujet. Ils ne sont pas certains que le ciel soit un lieu bien réel.

En réalité, conformément aux Saintes Ecritures, le concept de Ciel s’oppose à celui de l’enfer. Tous ne seront pas sauvés. Certains seront éternellement perdus. Les êtres humains ont été créés libres de leurs choix. Quelqu’un l’a exprimé ainsi : "Il existe deux sortes de gens - ceux qui disent : "Seigneur, que ta volonté soit faite", et ceux à qui le Seigneur dit : "Je respecte votre choix ; que votre volonté soit faite !"" Personne, finalement, n’a demandé à naître. Nous sommes sur terre uniquement parce que nous avons été créés sans avoir été consultés. Dieu nous offre l’espérance de la vie éternelle, à nous de l’accepter. Si nous refusons son offre, nous retournerons au néant d’où nous venons. Ce sera notre choix.

L’humanité tout entière ne peut s’attendre qu’à l’un de ces deux destins.

Le ciel est bien réel. C’est un lieu précis. C’est l’endroit où Dieu habite avec les autres membres de la Divinité et une armée d’anges non déchus. C’est également le lieu où nous vivrons si nous restons dans le camp de Dieu. Quand le Christ reviendra, les saints ressuscités accompagneront le Seigneur au ciel, où ils demeureront pendant mille ans (Apocalypse 20.4-6). Après quoi, ils hériteront la terre pour toujours. (Apocalypse 21.1).

Mais la mort éternelle est aussi une réalité et le salut universel n’est pas biblique. Ceux qui rejettent la bonne nouvelle du salut et refusent d’obéir à Dieu seront jugés et condamnés. Ils auront à affronter une mort dont jamais ils ne ressusciteront. Ceux qui pensent que tous les hommes seront sauvés croient qu’un Dieu d’amour ne permettra à personne de ne pas connaître un bonheur éternel ont raison dans la mesure où Dieu est amour et son désir est de sauver tous les hommes. Malheureusement, tous ne répondent pas au salut offert par Dieu. Jésus-Christ lui-même l’affirme : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. » Jean 5.24, 29.

A nous de choisir.

Josaphat TCHETAN-AWO

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site