Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Dieu, Mon Souverain Bien !

Dieu, Mon Souverain Bien !

lundi 19 octobre 2015, par Casimir E. CAKPO

"… je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ" (Ph 3 : 8).

Dans le récit de la création, avant que Dieu ait fait l’homme sur la terre, Il a d’abord préparé pour lui un monde de "choses" utiles et agréables pour sa subsistance. Ces choses ont donc été faites pour l’usage de l’homme et devaient tout légitimement lui être asservies. Dans cette perspective, le cœur de l’homme était et devrait demeurer un sanctuaire pour le règne souverain de Dieu. Mais le péché s’y introduisit et fit des dons de Dieu « les choses » une source potentielle de la ruine de l’âme.

Nos malheurs ont commencé quand Dieu a été forcé de quitter son sanctuaire et que les "choses" ont été autorisées à y entrer. Ainsi, Dieu n’y est plus couronné comme souverain puisque des usurpateurs tenaces et agressifs s’y battent désormais entre eux pour la première place sur le trône.

Ceci n’est pas une simple métaphore, mais une analyse précise de notre vrai problème spirituel. Il est dans le cœur humain une fibre résistante de la vie déchue dont la nature est de posséder, de toujours posséder pour paraître. Elle convoite les « choses » avec une passion profonde et féroce. Il y a fort à parier que cette avidité à la possession et à paraître soit à la base de la superficialité spirituelle et des problèmes de notre temps comme l’illustre la multiplication de programmes, de conférences, de commercialisation de divers supports avec la plupart des thèmes dont la finalité ne fait qu’exalter le "moi" sur le trône du cœur de l’homme plutôt que le Seigneur qui est la source de tout don.

Cependant, une simple étude biblique de la vie des saints hommes et femmes du passé ne manque pas de vite nous faire sentir la chaleur de leur désir après Dieu plutôt que des choses créées par Dieu pour leur subsistance. Citons quelques exemples dont celui de Moïse, qui a utilisé le fait qu’il connaissait Dieu comme un argument pour le connaître mieux. "Maintenant, donc, je te prie, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, fais-moi connaître tes voies, alors je te connaîtrai, et je trouverai encore grâce à tes yeux »" (Ex 33 :13) ; et de là, il se leva pour faire une demande audacieuse ; "Je te prie, fais-moi voir ta gloire !" (v 18).

Parlant de David, sa vie était un torrent de désirs spirituels, et ses psaumes résonnent comme le cri d’un assoiffé de Dieu, d’un chercheur sans relâche de son infinie présence. "Je dis à l’Eternel : Tu es mon Seigneur, Tu es mon Souverain bien" Ps 16 : 2 "O Dieu ! Tu es mon Dieu, je te cherche ; Mon âme a soif de toi, mon corps soupire après toi… Ainsi je te contemple dans le sanctuaire, pour voir ta puissance et ta gloire, car ta bonté vaut mieux que la vie : …mon âme est attachée à toi ; Ta droite me soutient" Psaume 63.

Enfin Paul, l’apôtre qui a avoué que la raison d’être de sa vie, est celle d’un désir brûlant après Jésus-Christ et non des choses légitimement gagnés ou hérités dont il aurait pu se vanter. "Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ. Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ" (Ph 3 : 7, 8).

Bien-aimé, des « choses » ou Dieu ayant créé les choses, lequel(s) trône(nt) dans le sanctuaire de notre cœur ? Les sujets de la plupart de nos requêtes de prière ou leur motif exaltent-ils tout le temps notre « moi » ou le Souverain, se conjuguent-ils tout le temps avec la recherche effrénée des "choses" ou celle du Dieu ayant créé les choses ?

Puisse Dieu lui-même être couronné Roi sur le trône de nos cœurs et qu’Il en soit le Souverain bien que nous désirons avec force et ardeur et dont nous recherchons sans relâche la présence bienfaisante à chaque instant de notre vie !

1 Message

  • Dieu, Mon Souverain Bien ! 23 octobre 2015 15:12, par Daniel

    Dans ce monde matérialiste où les instances censées conduire à désirer plus ardemment Dieu semblent se multiplier pour tenir un discours alléchant qui pousse à un désir accru de prospérité terrestre, cet appel et ce rappel du Seigneur est un cri qui interpelle nos âmes. Elles devraient soupirer après Lui et se délecter en Lui. Puisse ce message continue de faire échos dans les cavernes vides de nos cœurs souvent jonchés d’immondices et de désirs ne glorifiant pas Celui qui en est le Créateur. Comme le retour de l’Arche de l’Alliance, puisse le Roi de Gloire daigner revenir aménager et siéger dans nos cœurs.

    Merci Frère Casimir pour ce message.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site