Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Un Malheureux t’Attend !

Un Malheureux t’Attend !

lundi 2 janvier 2012, par Bertrand DAVO

« Ils arrivèrent à l’autre bord de la mer, dans le pays des Gadaréniens. Aussitôt que Jésus fut hors de la barque, il vint au-devant de lui un homme, sortant des sépulcres, et possédé d’un esprit impur. Cet homme avait sa demeure dans les sépulcres, et personne ne pouvait plus le lier, même avec une chaîne. » Marc 5:1-3 (lisez les versets 1 à 15)

Le Seigneur et les disciples abordent au pays des Gadaréniens. La première personne qu’ils y rencontrent est un homme entièrement possédé par des démons qui le rendent furieux et indomptable. Réalité terrible, nous avons dans ce forcené le portrait moral de l’homme pécheur, jouet du diable, entraîné et tourmenté par ses passions brutales, demeurant dans la mort (les sépulcres), ne pouvant que se faire du mal à lui-même, et danger pour ses semblables. Ceux-ci avaient vainement tenté de le réduire à l’impuissance en le couvrant de chaînes, images des règles morales par lesquelles la société cherche à réfréner les débordements de la nature humaine.

Nous nous serions probablement écartés avec effroi et horreur d’une telle créature. Jésus ne s’en détourne pas. Au contraire, il va s’occuper de ce malheureux, non pour le lier de chaînes, comme l’avaient vainement essayé ses concitoyens, mais bien pour le délivrer de sa misère et de son esclavage.

Les habitants de la ville, eux, ne semblent retenir de ce miracle que la perte de leurs pourceaux ! Sur leur demande, le Seigneur s’en va, mais laisse maintenant derrière lui un témoin, et lequel ? « Celui qui avait été démoniaque ». — N’est-ce pas l’image du temps actuel ? Rejeté par ce monde, Christ y maintient ceux qu’il a sauvés, et leur donne pour mission de parler de Lui.

Jésus t’a conféré le pouvoir de libérer les malheureux et ton silence serait coupable. Quelqu’un ne meurt-il pas non loin de toi enchainé par les forces du péché (un gros candidat à l’enfer), les lois de la démence, les ennuis des malédictions, les chagrins des envoûtements, la méchanceté des puissances occultes ? Un verset biblique accompagné de quelques secondes de prière pouvait déclencher le miracle du salut, la délivrance dans la vie de quelqu’un pour ainsi laisser derrière toi un témoin qui sèmera à son tour l’évangile du royaume de Jésus-Christ. Un malheureux a besoin de la semence de Dieu implantée en toi. Lèves-toi puis agis promptement, il (un malheureux) t’attend. Bonne méditation. Bertrand Davo

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site