Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Donnez-Leur Vous-Mêmes A Manger !

Donnez-Leur Vous-Mêmes A Manger !

lundi 17 octobre 2011, par Daniel MOUSSOUGAN

« Jésus leur répondit : Ils n’ont pas besoin de s’en aller ; donnez-leur vous-mêmes à manger », Mathieu 14:16

« Selon les statistiques de la FAO, une agence de l’ONU spécialisée dans l’alimentation et l’agriculture, 850 millions de personnes souffrent de dénutrition, c’est-à-dire que leur alimentation ne leur apporte pas les nutriments dont leur corps a besoin pour fonctionner. Par ailleurs, plus de 2 milliards de personnes souffrent de malnutrition, c’est-à-dire que leur alimentation ne leur apporte pas les aliments nécessaires pour être en bonne santé. » (Microsoft Encarta, 2009). Ces chiffres, qui ne cessent de progresser, nous montrent combien l’humanité a faim et chaque 16 octobre, une journée mondiale est observée à cet effet.

Dans le livre de Mathieu chapitre 14, l’Evangile nous met en contact avec une scène ordinaire et vraie mais aux issues fantastiques. Jésus s’était retrouvé dans le désert avec une grande foule de personnes qu’il enseignait. Le soir étant venu, ses disciples, voyant que la foule était fatiguée à cause de la faim, lui ont fait la sage proposition de la renvoyer plus tôt, afin qu’elle puisse aller se procurer de quoi manger.

Mais en réponse Jésus leur demanda de nourrir la foule eux-mêmes. Jésus leur répondit : « Ils n’ont pas besoin de s’en aller ; donnez-leur vous-mêmes à manger ». Quelle réponse extraordinaire ? Les disciples n’avaient pas fait une pareille prévision et leur provision alimentaire suffirait à peine à eux-mêmes : cinq (05) pains et deux (02) poissons.

Cher-e lecteur (trice), cher-e ami-e de la Chaîne de l’Espérance, osons interpréter cette histoire au-delà du sens habituel que nous lui donnons chaque jour. Devant ces millions de personnes qui souffrent cruellement de la faim de la parole de Dieu, combien de pain as-tu ? Ces pains ne représentent pas cette nourriture que tu imagines mais ta capacité à pouvoir évangéliser et à leur donner la parole de Dieu, toi-même, comme Jésus l’a dit.

Ne les renvoie pas dans les villages d’alentour afin qu’ils aillent se procurer de la nourriture qu’ils ne soient en mesure de digérer. L’humanité souffre cruellement de la carence alimentaire et toi seul peut la sauver en lui transmettant la parole de Dieu. Elle souffre de la malnutrition parce qu’on lui sert chaque jour de fausses croyances, de fausses valeurs qui ne font que rabougrir son âme. Elle risque de mourir d’inanition de la parole de Dieu.

A grands maux, grands remèdes ; et le moyen le plus rapide aujourd’hui pour atteindre ces milliers de personnes est le moyen électronique. En effet, quel que soit le point auquel tu te trouves, tu peux joindre n’importe quel bout du monde en une fraction de secondes.

Depuis trois ans, la chaîne de l’espérance fait son petit bonhomme de chemin et j’ose croire que ce succès a été possible grâce à toi. Grâce à toi, des centaines de personnes dégustent chaque semaine avec volupté le pain complet que constitue la parole de Dieu. Une parole qui s’adapte parfaitement à notre condition et à notre régime alimentaire. C’est la parole de vie, de la vie éternelle. Sans cesse, répands-la autour de toi et que cette chaîne que nous formons s’élargisse davantage. Sers-toi des canaux les plus relationnels, utilise l’e-mail, le face-book et que sais-je encore. Imprime et distribue ces messages d’espérance et de vie. Jésus multipliera ces moyens pour atteindre l’humanité parce que tu t’es engagé à la nourrir toi-même. Jésus dit : « Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. » (Jean 6:35). Le fait que l’anniversaire de la Chaine de l’Espérance coïncide avec la célébration de la Journée Mondiale de l’Alimentation devrait nous amener à considérer toute l’importance que le Seigneur donne à notre mission envers une humanité affamée. Sache-le qu’il y a été dénombré en 2005, 13 000 groupes ethnolinguistes majeurs dont 2000 n’ont pas été atteints pas l’Evangile de paix. Donne-leur toi-même à manger. Puisse le Seigneur bénir nos efforts.

Daniel MOUSSOUGAN

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site