Verset du jour:
Accueil du site > Messages > L’URGENCE DE LA PREPARATION

L’URGENCE DE LA PREPARATION

dimanche 8 janvier 2023, par Josaphat TCHETAN-AWO

« Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure. » Matthieu 25.13

Bien-aimé(e)s du Seigneur Jésus-Christ,

Ces temps-ci je me suis posé certaines questions sur la marche vers la Canaan Céleste bien que je me sois réjoui de la joie qui a traversé les cœurs pour Jésus-Christ et pour ce que Dieu a fait durant douze mois.

Et si l’essentiel était ailleurs ? Avons-nous à l’esprit l’urgence du moment ainsi que toutes les séductions que déploie Satan pour détourner notre attention ? Sommes-nous fatigués de suivre Le Maître ?

1 Corinthiens 11.1, « Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ. », nous rappelle que Jésus-Christ est notre modèle.

En parcourant le canon biblique, nous ne voyons Jésus-Christ célébrer une seule fois l’anniversaire de sa naissance, ni les apôtres le faire. Cependant, la puissance du Saint-Esprit couvrait leur ministère et l’Evangile progressait d’une façon extraordinaire comme nous le lisons dans Actes 2.47 : « louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. »

En ces temps de la fin, nous devons affermir notre foi à la lumière des Saintes Ecritures afin d’éviter toute diversion de l’ennemi de nos âmes alors que le message des trois anges d’Apocalypse 14.6-10 nous invite à l’urgence de la préparation au retour de Jésus-Christ : « Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Évangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple. Il disait d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d’eaux.

Et un autre, un second ange suivit, en disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité !

Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte : Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’agneau »

Cher(e)s frères et sœurs en Christ, bonne méditation sous l’inspiration du Saint-Esprit.

Répondre à cet article