Verset du jour:
Accueil du site > Messages > OU EST TON FRERE ?

OU EST TON FRERE ?

lundi 21 novembre 2022, par Antoine DJETE

« L’Éternel dit à Caïn : Où est ton frère Abel ? Il répondit : Je ne sais pas ; suis-je le gardien de mon frère ? » Genèse 4.9

La question : «  Où est ton frère ?  » fut posée pour la toute première fois par l’Eternel Dieu à Caïn qui a tué son frère Abel parce que le sacrifice de ce dernier a été agréé par le Créateur et celui de Caïn rejeté. En posant la question, Dieu savait réellement ce qui s’était passé entre Caïn et Abel mais il voulait que Caïn lui-même soit conscient et prenne la mesure de son acte et de sa responsabilité.

Lorsque nous étions des écoliers, je me rappelle comme si c’était hier seulement quand, du retour de l’école primaire la même question « où est ton frère » nous était maintes fois posée et presque tous les midis et tous les soirs par notre père. C’était une responsabilité en tant que grand frère de pouvoir surveiller mon jeune frère à la sortie des classes et de le conduire à la maison. C’était aussi un devoir pour mon jeune frère de me suivre pour retourner à la maison.

Pour nous justifier face à cette question que plusieurs parents posaient, nous disions naturellement : « je l’ai appelé mais il traînait les pas, il s’amuse trop avec ses camarades, il joue au ballon, il fait le maraudage, il traîne pour acheter ou pour avoir la monnaie/le reliquat, etc… »

Ainé dans la foi, chrétien des temps modernes, serviteur de Dieu « à mi ou à plein temps », cette même question se pose encore aujourd’hui avec acuité et particulièrement à toi par le Seigneur Jésus-Christ, le Rédempteur : Où est ton frère ?

Où est maintenant ton camarade d’enfance, ton ami de classe, ton voisin du quartier, ton collègue de service, ton cohabitant de maison, qu’est-ce qu’il est devenu ? A-t-il pu donner sa vie à Christ ? Ta vie a été une pierre d’achoppement pour lui, l’as-tu blessé émotionnellement, est-il éloigné de Christ et de sa croix du fait de ton comportement de haine, de méchanceté, de trahison, de calomnie et de médisance ?

A défaut d’être son gardien, peux-tu être son guide, une référence de vie de foi et d’amour ? Ne sois pas insensible aux cris de douleurs et aux appels au secours de ton voisin ou de ton frère. Dès aujourd’hui, va promptement à sa recherche et annonce-lui l’Evangile de paix et de vie abondante.

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site