Verset du jour:
Accueil du site > Messages > Les Enfants D’abord !

Les Enfants D’abord !

lundi 13 décembre 2010, par Antoine DJETE

« Laissez venir à Moi les petits enfants et ne les empêchez pas ». Mathieu 19.13-15 En Afrique et au Bénin en particulier la pensée de Victor HUGO « Lorsque l’enfant paraît le cercle de famille applaudit à grands cris » est la mieux partagée faisant de l’enfant fille et garçon le cœur du foyer et le centre de la famille. L’enfant est vu chez plusieurs peuples comme source de bénédictions, de joie, de paix, un bien précieux, important et cher. Comme preuve, dans les salutations usuelles, après « bonjour », ce qui suit, c’est « et les enfants ? » ou encore « Comment vont les enfants ? ». L’enfant est au centre même de la salutation, vu aussi comme un outil de communication.

Les jeux des enfants, leurs cris et leurs pleurs dans le foyer sont souvent source de satisfaction, de consolation, de réconfort et bons à enregistrer. Pour Booth, Fondateur de l’Armée du Salut, « L’important, c’est l’enfant ». Si les enfants sont si chers pour les êtres humains, qu’en sera-t-il pour le Créateur ?

Jésus tire des louanges de la bouche des enfants parce qu’ils sont si importants pour Lui. Il fut indigné du fait que les disciples reprirent ceux qui les amenaient vers Lui. Il dit par ailleurs : « Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits » et « Si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendit à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer. » Mathieu 18 :6, car dit-il encore : « ce n’est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux qu’il se perde un seul de ces petits. » Mathieu 18 :14.

Malgré les recommandations de notre Seigneur Jésus en direction des enfants et vu la grande considération que nos cultures ont pour l’enfant, on constate amèrement de nos jours que les enfants sont maltraités, violés, victimes de la traître, négligés, méprisés, rejetés, abandonnés, oubliés, malnutris, affamés et assoiffés.

Au temps de Jésus, ceux qui empêchaient les enfants de s’approcher de Lui ne sont pas n’importe qui, ce sont ses disciples, eux qui sont censés connaître sa vision à l’endroit des enfants et enseigner les autres sur l’importance et la place première que Jésus accorde aux enfants mais hélas, c’est eux qui s’opposaient à ce que les enfants viennent à Jésus. Les enfants voient chaque mauvais comportement des adultes à leur égard et peuvent avoir une mauvaise conception de Dieu si rien n’est fait.

Dans plusieurs milieux évangéliques, les enfants constituent plus de la moitié de l’effectif mais souvent, rien n’est fait pour leur montrer qu’ils sont aussi importants, les premiers dans les bras de notre Seigneur pour la bénédiction et la protection. Consciemment ou non, les enfants sont écartés de la grâce et de l’amour du Seigneur. Plusieurs actions ou activités sont déclarées hors portée des enfants et pourtant c’est leurs droits et ils sont les plus concernés. Les enfants ne constituent pas seulement la génération future, ils sont membres à part entière de la présente génération.

Nous devons cesser de négliger les enfants et les regarder avec les yeux et les sentiments de notre Seigneur Jésus-Christ. N’acceptons pas que la leçon nous vienne d’ailleurs car actuellement plusieurs organisations de défense et de protection des droits et devoirs de l’enfant travaillent plus proches de nous. C’est à nous de leur donner les bons exemples à l’égard des enfants. Si nos comportements ont souvent repoussé les enfants à s’attacher à Dieu, le Père qui est amour, doux, humble et intègre, nous devons nous repentir. Voyons les enfants comme Dieu les voit et accordons-leur la place que Dieu leur donne.

Antoine K. DJETE

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site