Verset du jour:
Accueil du site > Messages > LE POIDS DE NOS VETEMENTS

LE POIDS DE NOS VETEMENTS

dimanche 19 décembre 2021, par Euloge Dossou

« L’ange, prenant la parole, dit à ceux qui étaient devant lui : Otez-lui les vêtements sales ! Puis il dit à Josué : Vois, je t’enlève ton iniquité, et je te revêts d’habits de fête ». Zacharie 3 : 4

Après la chute d’Adam et d’Eve, Dieu, dans son amour, leur conçut un vêtement. Ceci démontre l’importance du vêtement pour l’enfant de Dieu. (Genèse 3 : 21). Nos vêtements sont des messagers muets mais prolixes. Ils sont des codes d’accès. Autant ils révèlent nos vertus, autant ils peuvent camoufler ou exhiber nos vices. En fonction des paramètres et contextes, nos vêtements peuvent varier. C’est ainsi que nous pouvons distinguer un prisonnier d’un policier, un médecin d’un mécanicien, un footballeur d’un fermier, un basketteur d’un boulanger, un roi d’une rock star etc...

En cette fin d’année, l’achat et/ou la confection de nouveaux vêtements s’observe presque systématiquement dans plusieurs familles. Mais, mais, au-delà du style et de la qualité, assurons-nous de rendre ces vêtements appropriés, sanctifiés et consacrés ? Si l’importance matérielle de nos vêtements n’est plus à démontrer, elle l’est davantage au plan spirituel. En effet, dans la Bible, l’accès à la royauté ou à une distinction honorifique quelconque est conditionné par une purification (sanctification) préalable du corps et le port de vêtements propres, neufs et appropriés (Genèse 41 : 14)

En cette veille d’une nouvelle année, au-delà du bilan global que chacun essaie de faire, au-delà des nouveaux objectifs établis et des nouvelles résolutions prises, n’allons-nous pas aussi arborer le revêtement conséquent ? Notre consécration est vitale. Le vêtement de Jésus comme celui de Paul ont guéri plusieurs malades, parce que ces derniers étaient consacrés, au point où la puissance divine sur leur vie affectait tout. Nous nous rappelons aussi du vêtement du prophète Elie (2 Rois 2 : 14). Au plan spirituel, quoique menant une vie de piété, fidèles dans leurs dîmes et offrandes, et aussi laborieux, plusieurs chrétiens portent des vêtements inappropriés, leur bloquant malheureusement certains précieux accès. Face à certaines situations, le désir, la volonté et même, excusez du peu, notre foi ne suffisent pas toujours ; notre revêtement spirituel est déterminant pour activer certains niveaux de grâce. Notre vêtement, c’est nous.

Que l’Esprit saint conduise chacun à mettre le type d’habit que requiert sa situation afin d’expérimenter dès maintenant une autre dimension de gloire dans le Seigneur. Et comme l’a déclamé Aimé NKANU, « Que notre vie soit une fleur, un parfum de bonne odeur … ».

Bonne méditation et glorieuse année 2022

Répondre à cet article      

Administrer | Plan du site